La revalorisation des sujétions dans le secteur public inclura bien le médico-social

capture-decran-2016-12-02-a-16-10-06Publié le 06.09.2023 par Thomas Quéguiner
Article Hospimedia

 

En ouverture des universités d’été de la FHF ce 6 septembre, la ministre des Solidarités et des Familles, Aurore Bergé, a annoncé l’extension aux Ehpad et plus largement « à la fonction publique hospitalière dans l’ensemble de ses composantes » des annonces sur la pérennisation de la revalorisation des sujétions faites le 31 août par Élisabeth Borne (lire l’article HOSPIMEDIA). Dans ses propos, la Première ministre ne ciblait en effet que les hôpitaux publics.

Comme pour ces derniers, les dispositions prévues pour les personnels non médicaux des établissements publics sociaux et médico-sociaux consistent à rémunérer le travail de nuit 25% de plus qu’en journée et à revaloriser de 20% le forfait dimanche-jour férié. Cet élargissement au médico-social « est avant tout une question d’équité mais surtout de reconnaissance de l’engagement de ces professionnels« . Aurore Bergé espère ainsi « redonner envie, tant aux professionnels aujourd’hui en poste, qu’à ceux qui souhaitent s’engager en Ehpad« .

Par ailleurs, l’allocation des crédits du fonds de soutien exceptionnel de 100 millions d’euros annoncé cet été en appui des structures médico-sociales en difficultés financières se précise (lire l’article HOSPIMEDIA). Une commission dédiée au suivi et à l’examen de ces situations doit être « installée dans chaque département au plus tard le 22 septembre« . Elle réunira « les financeurs et créanciers susceptibles d’accorder des aides ponctuelles ou des souplesses dans le remboursement des dettes sociales ou fiscales« .

Tous droits réservés 2001/2023 — HOSPIMEDIA

Posez votre question

Posez votre question

Posez votre première question gratuitement et sans engagement !
Ce service est destiné exclusivement aux managers, responsables juridiques et directeurs du secteur sanitaire et médico-social.